WonderMom N 04


Coucou les filles,



Not Just Mom vous présente sa quatrième WonderMom:

 HELENE

C’est une femme surprenante à l’univers coloré qui jongle à travers son blog, entre ses différents looks et son amour pour la cuisine. C’est la seule qui est capable de nous livrer au détour d’un look vintage, une recette de café avec autant de simplicité!!


Cette anticonformiste de la mode, mixe des pièces vintage à des pièces tendance: 
tout cela imprégné d’une cool attitude que plus d’une lui envierait. 
Elle prend un malin plaisir à nous faire croire que c’est dans le noir 
qu’elle s’habille et que son maquillage ne se résume
 qu’à un simple trait d’eye-liner avec du rouge à lèvres.

Découvrons ensemble, comment cette très jolie femme met de la couleur,
 de la gaîté et beaucoup de vintage dans son quotidien. 
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Présente-toi
_________________________________________________________________________________

 


Hélène, 26 ans, j‘ai créé le blog « IELONAH », il y a un an, 

axé mode, vintage et cuisine.
 Ayant toujours aimé les blogs et ressentant le besoin de m’investir dans un 
truc qui n’appartiendrait qu’à moi, à la fin de mes études, 
ayant plus de temps, je me suis dis 
 » Pourquoi pas moi? ».
Avant de me poser la question de savoir si ça plairait
 (question qu’on se pose 
forcément malgré nous),
l’idée première était de partager ce que j’appréciais,
 créer un espace qui me ressemble.
Pourquoi avoir appelé ton blog « IELONAH« ?
 

Ça a forcément été la question avant son lancement: LE NOM.

C’est d’ailleurs ce qui m’a fait le retarder. 

J’ai beaucoup hésité avant de me décider  à trouver un nom qui soit générique, qui ne donne pas de renseignement sur le contenu du blog.

 Surtout qu’à cette période, je n’étais pas forcément fixée 

et ne voulait pas me retrouver limitée.

Donc pourquoi IELONAH ?

« Ilona », est un dérivé d’Hélène, avec la même racine latine. 

Aimant beaucoup ce prénom, je m’en suis inspirée,

 et en cherchant un peu, en considérant en plus la contrainte

 d’un nom qui ne soit pas déjà pris, ça a donné ça!

 

Depuis quand et combien de fois es-tu Maman?

Je suis maman d’un petit garçon âgé de 7 ans, qui s’appelle Timéo.

Ton homme et toi Hélène, 

formez un couple très atypique
 de par votre univers.
Tu peux nous en parler un peu?
Avez vous de petites habitudes? 


Cela fait 9 ans que je suis avec Dani, qui est musicien.
Je n’ai pas la sensation que l’on soit atypique,
j’ai l’impression qu’on se connaît depuis toujours, nous avons grandi et
nous sommes construits ensemble.

Concernant nos habitudes, nous aimons tous les deux chiner,
EmmaüsGuerrisol, ou encore les puces, sont des endroits que
nous trouvons vraiment cool pour dénicher
des pièces sympas et atypiques.
Le fait de se dire que l’on recycle nos vêtements
est également une motivation,
vu la société de consommation dans laquelle nous vivons.

Je pense que nous avons également tous les deux
un attrait pour la photographie.
Lui aime immortaliser des instants à l’argentique, c’est aussi lui qui prend 
les photos pour le blog.
Moi de façon régulière, j’aime photographier à mes
heures perdues, lui, les gens, la nourriture,
la beauté des villes, comme Paris ou encore NYC
(où j’ai passé un mois, appréciant photographier tout ce qui m’entourait).

Comment arrives tu à gérer ta vie de femme et ton rôle de maman?

As-tu un emploi à côté?

 
Justement, le fait d’avoir été maman jeune (19ans), a fait pendant
 les premières années,
que je me suis avant tout épanouie dans mon rôle de mère
avant de me comprendre en tant que femme.
De me sentir femme, même dans le regard des autres.
A un moment, j’ai ressenti le besoin d’exister autrement 
qu’en étant la mère de,
ou la femme de.
D’où la naissance du blog par exemple.
Mais aujourd’hui et depuis quelques années, je sais que
j’avance sur le chemin de la recherche de moi-même, 
même si je pense que
cette recherche est perpétuelle.

Après le rôle de mère a été pour moi très instinctif, naturel

et ce n’est que du bonheur!
Le quotidien ensuite, on le gère!
A vrai dire, je ne me rappelle même plus de ce que ma vie 
était avant la naissance de Timéo.
Mais il est aussi important de savoir se détacher
de son rôle de mère, pour ne pas s’oublier en tant que personne,
mais aussi femme à son homme.
S’octroyer du temps à deux pour faire vivre le couple, c’est primordial.

A côté de tout ça, oui je travaille depuis bientôt un an en tant 
que chef de projet dans une agence de communication.
Ca me prend beaucoup de temps et d’énergie, 
mais on essaie de trouver l’équilibre
entre toutes ces facettes de la vie.

Que fais-tu quand tu prends du temps 
pour toi ?

Ca dépend des périodes, j’aime bien m’occuper
de mon intérieur,
qu’il soit agréable à vivre.
Sinon je sors me promener, voir mes copines,
m’occupe de mon blog,
cuisine, ou encore regarde des séries etc.

 

 Chez NotJustMom, nous sommes fan de tes goûts vestimentaires.
 Justement, tu nous en parles un peu?
As-tu des boutiques fétiches?

Oui comme expliqué précédemment,
j’aime beaucoup les « vraies » fripes comme Emmaüs
qui peuvent être de véritables mines au trésor en y allant régulièrement
et en fouillant bien.
On peut y dégoter des pièces super originales, uniques,
et à des prix défiant toute concurrence.

Sinon je fais beaucoup de shopping en ligne, ZARA, Asos, URBAN OUTFITTERS, et j’essaie
de profiter des périodes de promo.

Ta façon de t’habiller influe-t-elle sur le look de ton fils ?

J’imagine que forcément.
Le fait que l’on aime les vêtements, que l’on aime aussi chiner
influe sur la garde de robe de Timéo.
On a souvent dégoté des pièces super originales même pour lui.
Donc oui, son look est un peu à notre image j’imagine! (rires)
 
 
Quels sont tes chouchous beauté 
du moment ?
 
J’adore les rouges à lèvres de chez Mac,
particulièrement la collection matte.
Mes préférés sont le Ruby-Woo (le classique), le Sin et le Lady Danger.
Ils ont une super tenue.
En hiver, pour l’effet bonne mine, j’utilise la Terracota de GUERLAIN
et parfois je mets
une petite poudre matifiante de chez SEPHORA en dessous.

As-tu une routine beauté particulière ?

Crème hydratante (qui change régulièrement) en ce moment c’est Nivea Soft
Niveau make-up : L’anticerne d’Urban Decay, ma poudre et mon eye-liner
 (avec un peu de mascara)
– Démaquillant que j’utilise tous les jours : L’Eau Micellaire de Bioderma
 – Gel Nettoyant de Neutrogena au pamplemousse
 As-tu un objet dont tu ne te sépares jamais ?

Mon Iphone (rires)
 
Tu es une chineuse et une dégôteuse de supers pièces à des prix ultra raisonnables. 

Comment t’es venue cet engouement  pour ce type de consommation?

 

Il m’arrivait déjà petite d’aller chez Emmaüs. 

Et avec Dani, cela s’est fait naturellement en découvrant celui près de chez nous, 
à l’époque où les fripes devenaient en vogue, 
à des prix parfois bien trop chers. 
Nous avons découvert que l’on pouvait trouver des pièces similaires pour 2€. 
Forcément c’est vite devenu une habitude, un état d’esprit
 (il faut aime fouiller et ne pas avoir de problème avec le fait que le vêtement ait déjà une histoire) 
et même au-delà du vêtement (meubles, vaisselle, objets divers…). 
Et forcément comme on aime s’habiller et changer régulièrement,
 c’est aussi la bonne alternative pour le porte-monnaie ! 

La culture africaine a une place très importante dans tes photos, mais aussi à travers ton blog.
 Tu nous expliques pourquoi?
 
 
La « culture africaine » est un bien grand mot je crois.
 Le fait que mon conjoint soit d’origine congolaise impacte en effet forcément.
 Je suis quelqu’un qui de façon générale est ouverte 
et aime découvrir, m’inspirer d’ailleurs. 
La « culture africaine » au sens large est riche et méconnue (même par moi) mais je me retrouve dans beaucoup de ses valeurs. 
Et par la force des choses, c’est aussi une culture, en plus de la mienne, française, occidentale, dans laquelle je suis baignée depuis une dizaine d’année. 
Cela joue donc naturellement sur moi.
 Même si je suis très à l’aise avec ce que je suis, on ne change pas d’où l’on vient. 
On recréé juste notre propre culture, inspirée finalement d’un peu de ci,
 un peu de ça. 

 

 

 

Et en effet, plus concrètement j’adore le wax et les tissus africains,
 le côté graphique, les couleurs, au-delà de la culture,
 juste esthétiquement, c’est très beau !

 

 Et puis étant une grande fan de cuisine, et une grosse mangeuse,
 j’ai toujours adoré apprendre de nouvelles recettes
 et particulièrement quand c’est pour me régaler. 
Ayant une amie d’enfance, déjà originaire du Congo, 
où l’on passait notre vie dans la cuisine, à refaire le monde et à manger (surtout) 
j’avais déjà pu tâter les principales recettes (Pondu, Madesu, plantains…) 
avant de rencontrer Dani.
 Ensuite, j’ai vraiment pu fignoler ces apprentissages 
avec ma belle-mère ou encore les belles-sœurs.
 Dani étant végétarien également, j’ai même appris des variantes 
(ex. : Pondu sans poisson). 
 
De façon générale, je suis quelqu’un qui aime être en découverte permanente :
 j’adore par exemple la cuisine indienne, 
les mélanges de saveurs, parmi mes recettes régulières et adorées, 
je fais des samossas végé trop bons, du poulet c oco/curry, 
j’adore aussi le couscous (rires), et puis j’ai également envie 
d’essayer des recettes du Brésil 
(dont je ne connais la culture malheureusement que trop peu). 
Enfin bref, les cultures d’ici et d’ailleurs, c’est ce qui fait la richesse
 et la beauté de la vie je pense! 
Après la bonne bouffe française, pas besoin d’en parler. 
Du bon pain et du bon fromage, c’est juste le top! 
Non ?
La bi-culturalité est une force
 dans votre couple?

 

Force ou faiblesse, ça dépend des fois. 

Dani est né en France, il a une double culture, du coup beaucoup
 de nos codes restent les mêmes.
 De plus, le fait d’être en couple, d’avoir créé notre famille,
 nous a fait redéfinir nos propres codes. 
Et puis par exemple, je ne vois même pas qu’il est noir! (rires) 
Tout comme il me dit qu’il ne voit pas que je suis blanche.
 On se voit au-delà de ça.
Je dirais que ça reste globalement une richesse, celle de notre couple. 
Notre fils a pu se poser des questions, naturelles,
 celles des enfants de 3-4 ans, 
du type « Papa il est marron, et moi est-ce que je suis marron ? » (rires)
 Mais je pense qu’il a bien compris qu’il est issu de deux cultures différentes. 
Et sachant à quel point ça peut ne pas être 
aisé dans notre société, 
nous essayons de lui faire savoir qu’il n’aura jamais à choisir, 
que son métissage doit être sa force, sa richesse.

Aujourd’hui, tu peux nous dire ce que tu portes?

Un look pas très « second-hand » pour le coup aujourd’hui !
 Je porte une robe noire et blanche, qui vient de chez H&M
– Une paire de collants noir,
– Des NEW BALANCE fluo
– Un manteau long gris, venant de MONOPRIX durant les soldes
– Et un tour de cou de chez UNIQLO.
 

Ta playlist du moment ?


Selon mes humeurs, j’adore le dernier album de D’Angelo, 
et particulièrement la chanson « Really Love »,
 Curtis Harding et sa chanson « Cast Away »
 ou encore une chanson qui me fait m’envoler:
 « Ballaké » de Bembeya Jazz National.
 

 

Quel conseil pourrais-tu donner à nos lectrices en un seul mot?  
Restez vous-même.

 

……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
!! Voilà !!
_________________________________________________________________________________

 

 

Ecoutez Ballakè ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 commentaires sur « WonderMom N 04 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s