Les jolies colonies de vacan….ces…..


 

Coucou les MOMS,

 

 

Comme je vous l’ai annoncé, il y a quelques mois: j’ai changé d’activité.
 Ce changement en a donc entraîné d’autres forcément,
dont un qui a bouleversé ma vie!!!! 
OUI OH OUI, je ne m’en croyais pas capable!!
 Mais bon, il y a un début à tout! 
Je vous raconte tout.

Début Juin, je commençais à cogiter: 
Comment Cece allait-elle passer ce mois de Juillet?
 Ballotée d’une mamie à une autre ou d’une tata à une autre.
Parce que oui, je travaillerais « 41 jours/ 41 jours »,
(sans repos bien-sûr),
 et Doudou noyé dans de nombreux projets
 (comme de par hasard ce mois-ci), 
ne pourra gérer les princesses.
Salomé, étant petite, l’ennui ne se fait pas encore ressentir,

(où du moins,c’est ce que je préfère me dire pour déculpabiliser),

 mais Ceryse va longer les murs…..

 

C’est à ce moment là, 

que mon amie Nadège m’appelle et m’annonce
qu’elle envoie Nana (sa fille de 7 ans) en colonie,
 au courant du mois de Juillet.
« COLONIEEEEEEEEE?
 QUOI?????
MAIS C’EST DANGEREUX????

LES ACCIDENTS, LES DISPARITIONS, LES PÉ DO PHILESSSSSSS?????? »

Elle se moque gentiment de moi, en me rappelant bien que
 tout ceci peut arriver n’importe où et que l’on ne peut empêcher un enfant de pouvoir
faire ceci où cela à cause de nos craintes!!!!
Elle a réussi tout bonnement à fermer ma g……., car elle avait totalement raison!!!
Et puis Nana, qui est la meilleure cousine de Cece
mais aussi sa meilleure amie y va!! 
Donc pourquoi en priver Cece,
 qui y passerait sûrement des moments inoubliables!!!!

Je décide donc d’aborder le sujet, avec Doudou le soir même!!!!
« Euhhh Doudou, j’ai un truc à te demander?
Tu serais ok, pour envoyer Cece en colo au courant du Mois de Juillet? »
Son regard bleu, s’est transformé en regard noir (rires).
« NONNNNNN, TU N’ES PAS SERIEUSE!!!! »
Ben si, Bébé en fait je suis très sérieuse, sérieuse au point de ressortir les arguments béton de Nadeuuuge et de lui balancer comme s’ils venaient de moi ( la vilaine!!!).
Petit à petit, son visage a commencé à se décrisper et mes doléances
ont été entendues et étudiées attentivement.
Il finit par me dire qu’il ne sera d’accord que si Cece veut bien y aller!!!!
(Ce qui était totalement logique pour moi, je ne l’y aurais jamais envoyé de force!!! Rires..).

Bref, arrive Cece!!
 On essaie de lui parler des colonies, pour savoir ce qu’elle en pense!!!
Ayant regardé pas mal de films et/ou de séries dessus,
elle nous répond que ça a l’air vraiment sympa.
On lui demande si elle aimerait bien y aller 
durant deux semaines avec sa cousine Nana.
Elle nous répond:
 » Sans vous, ni Tonton ni Tata? »
Donc moi, en mode « prête à la réceptionner dans mes bras, afin de la rassurer »
(car j’étais persuadée qu’elle allait dire NON),
 et bien j’ai eu droit à une toute autre réaction!!!
Sauts de joie, serrage de bras et de gros bisous pour nous
 remercier de l’envoyer en colonie avec Nana!!!!!

J’ai cru faire un malaise sur place.
Face à Doudou, j’ai joué le rôle de la maman forte
qui sait gérer ses craintes
 ( oui vous pouvez le dire: j’ai fais ma Nadège face à Doudou!!),
 alors que pas du tout.
En fait, j’étais persuadée que Cece allait dire non,
parce que nous serions trop loin d’elle.
Mais pas du tout, c’était même l’argument qui déchirait.

Mon bébé grandit, et j’ai du mal à l’accepter, 
même si je sais que je n’y pourrais rien….

Dès le lendemain, me voilà donc à la Mairie,
pour régler toutes les formalités de ce séjour!!!
(Je vous épargnerai mes péripéties administratives!).
Ceryse est inscrite, c’est donc OFFICIEL!!!
Mon bébé part pour de vrai en colonie, 
seule sans moi, sans nous!!!
Mes angoisses reviennent, un peu beaucoup de culpabilité aussi, 
je flippe carrément!!!
Et c’est peu de le dire!!
 Mais je ne pourrais jamais la garder au chaud,
 dans sa prison dorée, et
À VIE!!!
En plus, cette expérience ne sera que positive
 pour sa construction psycho-émotionelle.
(J’essaie de me rassurer comme je peux… RIRES).

Le jour J arrive, et l’heure H aussi!!!
On check tout une dernière fois, les dernières recommandations, le carnet de santé
les cartes téléphoniques, le Doudou, le journal intime et tout plein de calins, de bisous,
et de larmes (pour moi)….



Cece et Nana armées de leur courage,
nous rassurent, nous adultes, et montent ensemble dans le car.


Elles prennent place dans celui-ci et nous font des
 « Au Revoir » de leurs petites mains…..
Le car démarre, les petites sont parties….
Elles voyageaient de nuit, donc la mienne fut très courte…

Dès le lendemain, nous avons eu des nouvelles des poulettes 
par le biais de quelques photos.
Elles semblaient heureuses et épanouies…


Vous savez très bien, que pour nous MAMAN, chaque détail est important.
D’une photo, nous pouvons nous monter tout un scénario…
Donc, je ne vous cache pas, qu’à la première photo suspecte de Cece,
je serais partie sans attendre la récupérer à
« LA CHAPELLE D’ABONDANCE »!!!!



 Au fil des jours, Ceryse et Hannah paraissait tellement contentes et en confiance,
que ça m’a permis de lâcher prise…..
Leur séjour m’a même, à des moments donné envie de les rejoindre
 et de profiter de toutes ces activités en leur compagnie….

La séparation avec Ceryse,
 n’a pas été très difficile à vivre,
 pour Salomé.
Elle avait ses deux parents pour elle, 
était bichonnée à volonté et en plus Lili était là
(la petite soeur de Nana)!
Elle nous a réclamé Ceryse, la veille de son retour ( ce qui ne fut pa trop compliqué à gérer)

Pourquoi, je vous parle de tout ça?
Tout simplement, parce que je sais que je ne suis pas la seule,
à appréhender les colonies,
ou clairement à avoir peur de me séparer d’un de mes enfants.
J’estimais que personne d’autre que nous les parents, ne puissent prendre soin
 et surveiller mes enfants mieux que nous
 (chôse que je pense toujours d’ailleurs),
 mais ces animateurs ( qui ne le feront jamais aussi bien certes) ont surveillé nos bébés sérieusement.

 Ceryse et Hannah sont revenues avec pleins de souvenirs communs dans la tête
 (et même un amoureux commun…). 
J’étais toute émue de retrouver mes bébés!!
Les braids de Cece étaient ravagées,
( comme vous pourrez le constater sur la photo);
mais valait mieux ça,
que lui raser la tête pleine de noeuds qu’elle aurait eu à son retour,
si je lui avais laissé son afro.

J’ai surmonté cette peur, et Ceryse a vécu une super expérience.
Cette séparation nous a fait aussi du bien à toutes les deux aussi,
car nous sommes encore plus complices et j’aime ça.
Ne me demandez pas encore si je réitèrerais l’expérience:
 » Laissons à 2016 ce qui se passera en 2016… »

Je vous laisse découvrir, sur ces mots quelques photos de son séjour…..
Bisous, bisous.

 Cece



Nana

 

Nana

Cece
NotJustMom.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s