WonderMom N 08


Coucou les filles,


Not Just Mom vous présente sa huitième WonderMom:
 
NATACHA.


Natacha, c’est le genre de femme qui vous marque dès la première rencontre.
Nous avons eu l’occasion de la rencontrer au courant du mois d’Avril 2015,
 pour la première fois, et le feeling est passé très vite. 
Au delà de sa gentillesse et de son grand sens de l’humour, 
c’est un designer textile de talent.

 Natacha, c’est la fondatrice de « BY NATACHA BACO« , crée en juin 2013.

Non disons le, qui grâce à sa simplicité a toute la classe et l’impact qu’il mérite.
Elle sait sublimer toute femme qui veut une tenue moderne en pagne WAX.
(Les pagnes wax sont des pièces de coton,
 imprimés des deux côtés grâce à un système de cire).

Mlle Glory

Elle comprend nos attentes.
Natacha, bien que fortement renommée,
 de part la qualité de son travail,
prend toujours le temps pour chacune de ses clientes.
Elles se sentent ainsi uniques et exclusives; 
le travail de notre maman du jour,
 n’en ai que mieux respecté.
Au delà de la création vestimentaire, 
elle crée aussi des accessoires et des pièces décoratives tendance.
De la robe en passant par la combinaison, 
pour ne pas citer tout ce qu’elle sait confectionner 
(et même l’abat-jour):
 rien ne lui résiste.


Et Messieurs, sachez que pour vous; 
elle est prête à relever le défi!!!

Natacha, c’est une femme très discrète,d’un style 
et d’une beauté à couper le souffle….

Nous nous sommes donc rencontrées autour d’un thé, 
dans un petit café parisien à Etienne Marcel


Sans plus attendre, place à notre
WonderMom N 08!!!



………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Présente-toi
_________________________________________________________________________________

Je suis Natacha Baco.
Je suis styliste.
J’ai crée la marque « BY NATACHA BACO« 
 qui existe depuis Juin 2013.
Je suis originaire du Congo Brazzaville.


Depuis quand et

 combien de fois es-tu Maman?


Je suis l’heureuse maman de trois enfants:
Maeva qui a 19 ans, Maelys âgée de 15 ans et Swahili qui a 7 ans. 


Comment arrives-tu à concilier ta vie de créatrice et de maman?


C’est ma priorité.
Je n’ai pas le choix, je suis maman.
Je les toujours fais, mais vous devez savoir ce que c’est (rires).
Il faut gérer les enfants, la scolarité, les cheveux.
J’ai trois filles!!!
Donc coiffer je le fais seule
 (sur leurs têtes et sur la mienne), 
donc je gère.

Ton homme et toi, 
tu nous en parles un peu?

Nous sommes ensemble, depuis 18 ans.
Nous sommes assez complices.
Il est cool, pas chiant, à mon écoute.
Il m’aide durant mes salons, livre les créations à mes clientes…
C’est ma chance…
C’est un super papa aussi et il prend le temps, 
pour chacune d’entre nous.

Le fait d’être en couple, 
est un atout dans l’organisation 
de tes journées de travail? 

Oui beaucoup.
Quand je suis en déplacement, il est avec les filles.
Lui-même, étant commercial, il se déplace beaucoup.
Donc nous faisons en sorte de coordonner nos emplois du temps.
Mais, je ne vous cache pas, que l’aînée étant là, 
ça nous aide beaucoup.


Tu nous as dis que tu avais trois filles.  
Nous sommes des femmes, et nous savons toutes que la crise d’adolescence est très dure à gérer;
surtout dans les relations mères/filles.
Quelle ligne de conduite adoptes-tu , par rapport à l’éducation de tes enfants?


Ma ligne de conduite est droite (rires).
 Du moins j’essaie de faire en sorte, qu’elle le reste.

J’ai rencontré quelques difficultés, avec la deuxième, 
mais rien d’insurmontable.

Je suis une mère assez carré, 
il y a donc des règles à respecter.
Les filles le savent.
Chacun fait ce qui lui plaît, 
mais le laxisme dans l’éducation des enfants:
 j’y adhère nullement.
La scolarité, la culture et l’ouverture d’esprit sont des valeurs
 très importantes au sein de mon foyer.
Avec les filles, je leur apprends certaines tâches ménagères aussi, 
qu’elles exécutent durant le week-end.
J’estime que c’est important pour les femmes en devenir qu’elles sont.
Dans mon entourage, 
je suis considérée comme une maman stricte.
Mais mes filles ne sont pas malheureuses.
Par contre, comme je leur dis, elles n’ont pas choisi 
la bonne mère pour faire n’importe quoi.

Que fais-tu quand tu prends
 du temps pour toi?


Quand je me détends,
 je regarde des émissions de décoration.
Je reprends aussi la lecture.
J’aime beaucoup danser….
Cela m’aide à me détendre.
Après de très grosses journées, je prends mon ipod , 
je mets mon casque et je m’enjaille (rires).
En bonne congolaise, 
j’écoute tout ce qui peut me faire bouger mes reins:
la musique nigérianne, ivoirienne et congolaise.
Mais j’aime par dessus tout le raggamuffin.

Comment t-es venue l’envie de créer, 
de devenir styliste?


Il faut savoir qu’avant la naissance de « BY NATACHA BACO« , 

j’officiais sous un autre nom: »L’INITIÉE ».
J’ai commencé en 2008.
Je ne faisais que des ventes créateurs sur Paris. 
J’ai ensuite déposé le nom de la marque et travaillé sous ce nom;
marque qui existe encore d’ailleurs…
Malheureusement, 
cela me prenait beaucoup trop d’énérgie, 
car il faut savoir que je devais confectionner
 chaque modèle en différentes tailles….
Oui, clairement c’était épuisant…
Donc j’ai arrêtée , je n’en pouvais plus.
Cependant, je continuais à être vendue dans une petite boutique 
( qui est toujours la), 
qui s’appelle: PAPERDOLLS
Elle se trouve dans le quartier de Montmartre, à Paris.

J’ai repris mon emploi de commercial, avec mon mari.
Mais j’avais cette sensation d’inachevé. 
J’ai mis fin à cet emploi.
C’est là que j’ai décidé de revenir différemment sur la scène de la mode.
J’ai donc pris mon temps… 

A partir de Février 2013, 
j’ai commencé à travailler sur ma première collection
 « By Natacha Baco », les photos et le site.
Et j’ai ouvert mon travail au public, en Juin 2013..
Je me suis tournée vers le sur mesure.
Et tout s’est très vite enchaînée…


By Natacha Baco a évolué petit à petit,

 mais plus on avance dans le temps et mieux c’est.
Dans la mode,
 il ne faut pas être pressé, car c’est souvent long…
C’est le prix à payer.

Tu ne travailles pas que le wax, mais tout type de tissus.
D’où te viennent tes inspirations?

De la rue, 
mais aussi de tout ce que je vois.
J’aime me nourrir les yeux.
J’aime beaucoup la décoration aussi, 
donc je passe mon temps à tout observer.
Je regarde aussi beaucoup les belles femmes, car elles m’inspirent.
Une fille bien apprêtée, est une réelle source d’inspiration pour moi.
Avec l’essor d’Internet, 
c’est royal.

Tes clientes Natacha,
 ne sont-elles que noires?

Non, j’ai quelques clientes caucasiennes,
 mais peu comparé à l’époque
 où j’officiais sous le nom  » L’INITIÉE ».
À cette époque, 99% de ma clientèle était caucasienne.
Je ne faisais quasiment pas de wax.
En même, très peu présentes étaient les femmes noires 
lors des ventes créateurs.
Aujourd’hui, ma clientèle est majoritairement noire.

 
 

Peux-tu, nous parler de ton style vestimentaire?


Je dirais que les vêtements que je crée, sont très féminins.
Je porte moi même mes créations, cela me permet de les faire vivre.
J’aime la féminité marquée et assumée. 
Je prends même un malin plaisir à en jouer.
Mon style est donc très féminin tout en étant très affirmée. 
By Natacha baco, s’adresse aux femmes étant sûres d’elles.

Tes filles sont-elles inspirées par ton style vestimentaire, 
ou par ce que tu crée?
Portent-elles tes créations?

Collection Makeba

Collection Makeba


Ouiiiii.
Parce que ma fille de 7ans, 
qui dessine veut être styliste comme moi.
Ses dessins sont très inspirés par mes créations, 
et elle le dit surtout.
Mon aînée elle,
 est aux aguets sur tout ce qu’il se passe sur le Net 
(rires)…
Quand elle s’habille, 
ou veut un modèle et bien je lui confectionne.
Elle a toujours eu de bons retours de ses amies.
Elle en est très fière.
Mes trois filles me soutiennent énormément, 
ce qui me donne beaucoup de courage.
J’essaie de les faire participer en demandant 
leurs avis sur certains vêtements,
et je sens qu’elles aiment ça.
il faut savoir que j’essaie toutes les prototypes de mes créations.
Elles sont donc toujours aux premières loges.


Parlons beauté!
As-tu une routine particulière?


Je n’ai pas forcément de routine particulière, 
à part le démaquillage, 
me nettoyer la peau
avec un gel nettoyant de chez Garnier.
Je suis une rouge à lèvres addict.
J’utilise la poudre sublime de Black up et 
un anti-cernes de chez Mac.


As-tu un objet dont tu ne 

te sépares jamais?

J’ai trouvé un pierre en forme de petit coeur, 
lors d’une promenade avec mes nièces.
Je l’ai mis dans mon portefeuille et depuis, 
je ne m’en sépare jamais.
A part ça, aucun grigri.

As-tu des addresses 
shopping fétiches?

Mais c’est mon problème.
Le fait de beaucoup travailler, je sors très peu….
Allez, mon dernier achat en date,
 était chez « ZARA est mon ami » (rires).


Dans ton dressing, 
à part tes créations, 
as-tu une pièce que tu adores?

Je suis fan de la marque XULY BET.


Il fait beaucoup de robes moulantes, 
que j’aime beaucoup.
Je suis une personne qui suit très soignée 
avec mes vêtements,
donc ses robes que j’ai acquéris il y a quelques années, 
sont encore en très bon état.
Je les mets toujours d’ailleurs.


Quelle est la place de 
l’amitié dans ta vie, 
Natacha?

Elle a une place très importante.
J’ai une de mes très bonne amie, 
que je connais depuis l’âge de mes 14 ans.
Lorsque j’officiais sous le nom « l’initiée », 
elle m’aidait en étant un de mes modèles.
À cette amie, j’y tiens beaucoup.
J’ai très peu d’amies, car je suis très exigeante.
Mais le peu d’amies que j’ai, me convient amplement.

Ton actualité professionnelle?

Et bien,
j’ai ma nouvelle collection qui va sortir
 (au moment où l’article apparaîtra, 
la collection  MUSE sera sortie depuis 2/3 mois).

Collection Muse
Collection Muse

Collection Muse


Que te souhaites-tu
 pour l’avenir?


Ouvrir mon showroom sur Paris, 
cela serait top!!!!
On essaie de se donner les moyens, 
mais Dieu seul sait.

A quand le défilé
 « By Natacha Baco »?

Pour l’instant, 
cela ne me tente pas.
C’est vrai que dans notre communauté, 
les personnes aiment beaucoup les défilés.
J’en ferais sûrement un jour, mais à mon image.
Si j’ai la chance d’avoir un showroom,
 je l’organiserai sûrement là-bas, 
car j’aime les choses carrées et concises.

En quelques mots, 
quel conseil peux tu donner 
 à nos lectrices?

Il faut s’assumer et savoir cultiver son style.
Personne n’est parfait!! 
Les filles,
prenez soin de vous, d’abord pour vous!!!
C’est à votre Chéri de s’accommoder!!
Maman ou pas,
beaucoup de femmes s’oublient, 
une fois en couple et ne vivent plus 
pour elles.
Je trouve cela déplorable,
 car c’est une très grosse erreur!!!
Il faut rester coquette et ne surtout pas se laisser aller, 
sous prétexte que vous soyez mamans et débordées.
Nous le sommes toutes, 
cela ne nous empêche pas de mettre notre rouge à lèvres.
Team « Jamais sans mon rouge à lèvres »
 (rires).

……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
!! Voilà !!
_________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 commentaires sur « WonderMom N 08 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s