Autour d’un café avec… Aissé


Coucou les filles,

Oulala!!! Mais ça fait longtemps, que nous ne vous avons présenté personne dans cette rubrique! Après avoir fait connaissance avec Amélie qui franchement nous a fait voyager de par son chouette univers,

Not Just Mom vous présente sa seconde invitée:

AÏSSÉ.

Cette jeune femme est tellement engagée dans tout ce qu’elle fait, dans tout ce qu’elle dit, qu’a elle toute seule c’est une vraie touche d’espoir. Nous avons rencontré une femme, qui porte un vrai discours motivateur et surtout plein d’amour. La sagesse et l’intelligence qui sortent de cette personne sont vraiment touchantes. Nous savions que nous allions rencontré un petit bout de femme pas comme les autres, mais là nous avons littéralement été bluffées par elle!!! Et nous ne pesons pas nos mots!

FullSizeRender 52

En plus d’avoir cet aura particulier, c’est une vraie artiste. Son style afro-vintage, que l’on y adhère ou pas, ne laisse personne indifférent. Nous pourrions vous parler d’elle sur plusieurs pages, tellement elle est inspirante mais personne ne mieux qu’elle ne pourra vous faire entrer dans son monde.

Nous avions rendez-vous au Delyan Café, un petit salon de thé juste à côté de la tour Saint-Jacques et de la place du Châtelet. Situé 8 rue Saint Martin, Paris 4ème, le brunch y est assez copieux et le service agréable.

Place à l’interview et surtout prenez autant de plaisir que nous avons eu à la découvrir.

__________

Coucou toi!
Dis nous qui tu es en quelques mots?

11295558_10206627088016535_2353215423233624343_n

Je m’appelle Aissé N’DIAYE, j’ai 33 ans et je suis d’origine Mauritanienne. De confession musulmane, je suis une grande révoltée dans l’âme. Je suis l’aînée d’une fratrie de 14 enfants. Depuis très jeune, je me pose donc beaucoup de questions. Dans mon pays (et dans beaucoup de nos familles africaines d’ailleurs) de nombreux sujets sont tabous, comme l’excision par exemple, encore pratiquée là-bas malheureusement.. Je me devais donc de ne plus rester dans ma condition de jeune femme africaine qui ne doit rien dire, rester à sa place sans faire trop de bruit. Dès jeunes, nous sommes conditionnées à être d’excellentes femmes d’intérieur,mais moi j’ai fais un réel rejet de tout cela. J’avais et j’ai encore beaucoup à dire. D’où je pense l’existence et la pérennité d’AFRIKANISTA.

Justement, peux tu nous présenter AFRIKANISTA?

L’aventure AFRIKANISTA débute à partir d’une photo de ma mère et de sa soeur, trouvé chez mes parents. Elles  y posent en noir et blanc… Cette photo est puissante de par sa beauté ; elle dégage tellement d’innocence, de pureté mais surtout ce côté vintage qui me fascine. En Afrique, nous avons un gros potentiel, un gros patrimoine dont nous ne profitons pas forcément comme nous le devrions.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A travers les photos vintage de nos parents, nous possédons cette authenticité, cette histoire qui leur est propre; cette histoire qui par héritage est la notre aussi.

IMG_9085

La photo de ma mère a été un déclic dans la genèse d’ AFRIKANISTA, mais pas que… Depuis très jeune, j’ai toujours été fascinée par la civilisation égyptienne. Le livre de CHEICK ANTA DIOP, « Nations nègres et cultures » n’a pas arrangé les choses (rires)! En effet, le logo de la marque est un rappel aux hiéroglyphes égyptiens! Grâce à ce livre, j’ai poussé ma réflexion encore plu loin. Comme vous avez pu le remarquer aussi, les proverbes africains résonnent en moi, comme ils impactent sur nombreuses de mes créations. Ces proverbes, selon moi, sont à la même échelle que les vers des Fables de Jean De La Fontaine. Ce sont de vraies leçons de vie que nos parents nous ont inculqué au quotidien, et j’aime ça!

Au niveau d’AFRIKANISTA, tu as sois des portraits de famille ou des proverbes africains. Les photographies de Seydou Keïta m’ont permis d’accentuer ma soif d’agrandir ma collection de photographies vintage de mes parents, mais aussi de nos familles africaines… Leur rendre hommage, à travers mes créations est plus que vital pour moi.

Qu’est ce que le concept FUNKY DIVA?

Le concept FunKy Diva: c’est la femme qui assume son côté, qui aime s’habiller qui est indépendante , qui est forte. Elle affirme sa personnalité et se contrebalance des préjugés. Ce concept est renforcée notamment par des épaulettes.Épaulettes que l’on retrouve essentiellement sur les sweats, ou les tee shirts.

 Ton style, on en parle?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon style est un mix de pièces dénichées dans les friperies avec des vêtements de mass market type H&M, Monki… Un style vintage et coloré avec une inspiration pour les années 80 et 90.

T’as t-on déjà reproché ton style décalé?

FullSizeRender 28

Depuis toujours!!! Ça a commencé avec ma famille, et jusqu’au jour d’aujourd’hui mais je m’assume totalement. Au début, c’était dur parce que l’on ne comprenait pas que j’aime les pièces décalées ou les couleurs qu’ils qualifiaient d’extravagantes. Mon père a eu du mal aussi (rires)… Mes changements de coiffures intempestifs, mes couleurs rouges etc.. Une succession de petites choses qui m’ont amenées à être celle que je suis à ce jour.

Ton ou tes créateurs préférés?

Mes créateurs préférés: Xuly Bët, Jérémy Scott, Tatanaka, Lanvin, Alexandre Vauthier, Bazarapagne, Bloomdeprints, Melody Ehsani.

D’où vient ta passion pour le stylisme?

FullSizeRender 49

 Ma passion pour le stylisme remonte depuis mon adolescence, où j’adorais détourner mes vêtements en les customisant ou en portant certains manteaux de mon père.

As-tu des sources d’inspiration, autre que toutes celles que tu nous a cité?

Mes sources d’inspiration sont ma famille, tout ce qui m’entoure et qui a un rapport de près ou de loin à la culture africaine.Le concept de la marque s’est tissé autour de cette photo !
Je suis aussi fière de mes pièces avec épaulettes que j’affectionne et qui ne passent pas inaperçues !

La pièce de ta collection dont tu es le plus fière?

La pièce de la collection dont je suis le plus fière est le tee-shirt sur lequel il y a la photo de ma mère et de ma tante !

A quoi ressemble, l’univers d’une créatrice ethnique?

FullSizeRender 29

Mon univers: c’est un Melting pot composé de bouquins de photos anciennes, d’Egypte antique et de proverbes africains, de tissus wax avec des imprimés délirants, des robes et des manteaux avec des épaulettes, des boucles d’oreilles originales, des sacs atypiques, de la musique soul et nusoul, de l’encens…

Tes indispensables pour cet hiver?

Mes indispensables pour cet hiver: le manteau oversize, la robe-pull, une paire de baskets argentés, un sweat à épaulettes, le sac-à-dos, le petit pull col roulé, jean taille haute, des bottines avec les talons façon écailles de tortue et une toque en fausse fourrure.

La fringue que tu n’achèteras jamais?

Le leggings avec de la dentelle !!! (rires)

Un conseil mode que tu donnerais à nos lectrices?

FullSizeRender 58

Le conseil mode que je donnerai: c’est de s’éclater en s’habillant et de ne pas prêter trop attention aux diktats de la mode !

Ta routine et Tes chouchous beauté?

Mes chouchous beauté sont les rouge à lèvres MAC Et le parfum « La Parisienne » d’Yves Saint-Laurent.

FullSizeRender 65.jpgEn ce qui concerne ma routine, j’utilise pour mon corps du savon noir et de la chantilly de Karité, puis je mets sur mon visage mon sérum fait par moi même composé d’huile de nigelle, de jojoba, de gel d’aloé vera et quelques gouttes de propolis (matin et soir).

2 fois par semaine, je fais un masque miel/ cannelle ou rhassoul/propolis et huile essentielle de lavande aspic
Pour mes cheveux, vu que je porte souvent des tresses, je vaporise matin et soir mes cheveux avec mon vapo composé d’eau, d’huile de coco, de menthe poivrée, de protéine de riz et un peu de leave-in jamaican black castor.
Quand je retire mes tresses, un shampoing au savon noir oblige, suivi d’un masque 2 minute reconstructor de la gamme Aphogee que je laisse poser 1h et ensuite je pose un  masque de la gamme Cantu sur mes cheveux.
Je les hydrate ensuite avec quelques pschitt de mon vapo, un peu de leave-in de chez Cantu et je scelle l’hydratation avec du beurre de Karité.

Ton passe-temps favori?

FullSizeRender 32

 Mon passe temps favori est de faire des expos.

Quelle est selon toi, la place de la femme noire en France?

FullSizeRender 48

La place de la femme noire en France!!! On s’aperçoit enfin que la femme noire est belle et qu’elle a ses propres spécificités en terme de beauté grâce aux blogueuses notamment qui se sont battues depuis des années pour nous valoriser et nous imposer tant au niveau capillaire qu’au niveau de la peau.
Aujourd’hui, des marques s’intéressent au marché de la beauté noire en nous offrant des produits adaptés.
D’un point de vue visuel, nous ne sommes pas assez représentées que ce soit dans les médias ou dans le paysage audiovisuel français.
J’espère qu’à l’avenir on pourra bousculer la fourmilière et montrer la diversité qui peuple notre pays qu’est la France, en cassant les clichés et idées reçues et en montrant ce beau melting-pot que je vois tous les jours dans la rue parce que pour moi c’est ça la France.

 Que pouvons nous souhaiter à AFRIKANISTA?

FullSizeRender 56

Qu’AFRIKANISTA prospère!! L’avenir de ma marque, je l’envisage avec des collaborations avec des personnes ou des marques qui se rapprochent de mon univers, et une expansion qui irait à l’international, un point de vente où je pourrais distribuer les produits…
Bref, j’espère qu’Afrikanista ira le plus loin possible !

En quelques mots, que peux tu conseiller à nos lectrices et surtout à celle qui rêverait de devenir créatrice de mode?

Je dis souvent à mes soeurs, que ce n’est pas parce que nous sommes des femmes que l’on doit subir sa vie. Une vie ne se subit pas. Aujourd’hui tu es là, vis ta vie! Il faut cultiver sa singularité. Je suis fière d’être noire! Nous avons une élégance naturelle, et pas forcément besoin de nombreux artifices pour nous embellir! Donc le seul conseil que je peux leur donner, c’est de travailler sa confiance en soi car c’est elle qui nous permet d’avancer et de nous dépasser en vivant nos rêves et nos passions; prendre soin de son corps, se pomponner, s’accepter telle que nous sommes.

IMG_8559Merci AISSÉ

et les amis allez vite découvrir son site AFRIKANISTA pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore!!!

5 commentaires sur « Autour d’un café avec… Aissé »

  1. Aïssé a la révolution qui coule dans ses veines. Ce genre de femmes passionnées et engagées, indispensable pour bousculer les esprits faire bouger les choses.
    Très bel article les filles, bravo.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s