Il était une fois Lille… (part I)

Nous étions fatigués et avions besoin de nous retrouver tous les deux, rien que tous les deux! Coupés du train train quotidien, coupés du stress et de la pression professionnelle, coupés des obligations familiales! Nous n’avions qu’une chose à faire: penser à nous, rien qu’à nous! Deux jours! Pour beaucoup c’est que dalle, mais pour moi c’était tellement!

Évaluez ceci :